Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
GRAVURE CAOUTCHOUC  ARTISTIQUE

Mon concept sur la gravure caoutchouc artistique existe depuis décembre 1988, lorsque j’ai effectué un dessin sur un pneu poids lourd . Venez voir le caoutchouc vraiment autrement.

Michelin ne doit pas construire cette usine en Inde ! (1)

Publié le 29 Février 2012 par G.Gente in Articles De Presses

    En soutien aux initiatives citoyennes indiennes, nous lançons un appel à tous ceux et celles qui refusent la loi du plus fort :Michelin ne doit pas construire cette usine en Inde!

Juger les crimes industriels. Michelin met en cause la survie d'une communauté rurale en Inde. Les 1 500 familles de Thervoy Kandigai, village d'intouchables à 50 km au nord de Chennai (Tamil Nadu), vivaient paisiblement de l'élevage, de la culture du riz et des ressources de la forêt. Fin 2007, ils apprennent, par les médias locaux, que le gouvernement du Tamil Nadu a décidé l'installation d'une usine Michelin dans une zone industrielle qu'il veut créer à Thervoy.   

Les protestations des habitants, les pétitions et les résolutions de quatre assemblées de village échouent. Le gouvernement fait intervenir la police, qui, en 2009, jette en prison 61 villageois qui protestent contre ce projet. En février 2011, plus de 500 femmes tentent de s'opposer aux travaux de construction de l'usine. Huit villageois sont emprisonnés. En réaction, 1 200 personnes engagent une grève de la faim. Un représentant de l'Etat promet de leur donner satisfaction puis revient sur sa promesse, menaçant d'arrêter tous ceux qui s'approcheraient du site Michelin.

En mars 2011, les femmes tentent d'arrêter les bulldozers : 133 d'entre elles sont arrêtées, six sont emprisonnées. Même s'ils ont été relâchés, de lourdes charges pèsent sur 75 villageois accusés de troubles à l'ordre public.Environement

A Thervoy, la forêt est d'une importance capitale pour l'approvisionnement en eau et les soins. L'eau de la forêt alimente un lac naturel qui sert à irriguer les champs.

Pour construire l'usine Michelin, les pâturages sont arasés et la forêt abattue, ce qui provoque l'assèchement du lac, empêchant ainsi l'élevage. Avec la destruction de la forêt, plus de 150 espèces de plantes médicinales, utiles aux paysans, disparaissent aussi.

Une plainte contestant les conditions frauduleuses d'autorisation de cette opération de dégradation environnementale est en cours d'instruction devant le "tribunal vert" de New Delhi. La décision, qui était attendue le 22 février, a été différée. Pendant ce temps, la construction de l'usine continue. Dans le cadre d'un accord passé avec le gouvernement du Tamil Nadu, la firme a obtenu des dégrèvements d'impôts et la flexibilité des conditions d'emploi. Le site sera même déclaré "d'utilité publique afin de prévenir toute indiscipline au travail". Mais, pour soigner son image,Michelin propose des "projets environnementaux" aux collèges de Chennai et subventionne l'Alliance française pour la réalisation d'un auditorium qui porterait le nom d'... Edouard Michelin !35 000 signataires

Le 16 janvier, le syndicat CGT Michelin et plusieurs associations ont remis à la direction du groupe à Clermont-Ferrand une pétition de plus de 35 000 signataires demandant l'arrêt immédiat du projet à Thervoy, la restauration de la forêt et des pâturages, la levée de toutes les poursuites. Mais, selon la firme, "il n'existe aucun conflit dans cette région, même si quelques dizaines de personnes contestent la création de la zone industrielle sur laquelle nous sommes implantés".

De la mise en danger d'autrui, par l'amiante ou les pesticides, à la mort annoncée de milliers d'intouchables indiens chassés de leurs terres pour l'installation d'une usine chimique polluante de fabrication de pneus, les crimes industriels se perpétuent. Ces crimes sont souvent soutenus par les pouvoirs publics, qui défendent les intérêts financiers des puissants contre les droits fondamentaux des travailleurs et des citoyens.

C'est en ce sens qu'il est urgent de mettre au premier rang des priorités politiques une réforme de la justice ouvrant enfin, en France, la voie tracée par les procureurs et les juges italiens à Turin. Encore faudrait-il qu'une réelle séparation des pouvoirs rende aux institutions judiciaires l'indépendance nécessaire pour que l'impunité de ceux qui commettent ces crimes industriels soit enfin brisée. A suivrearticle_inde.jpg   

 Réunion des villageoises de Thervoy Kandigai dans le Tamil Nadu.

Source http://www.lemonde.fr/      SIGNER cette pétition

Commenter cet article

Jul 02/03/2012 17:26


Toute cette agitation médiatique est exagerée et trés mal informée. Avant de signer les yeux fermés, il faut se renseigner.
J'ai travaillé sur ce projet donc voici quelques faits concrets pr vs montrer que Michelin n'est pas la caricature presentée ici.
Premier point, Michelin n'est pas arrivé la-bas tt seul en conquérant pr tt dévaster. Il s'agit d'un plan global de développement de la région et le lieux ou Michelin est en cours d'implantation
n'est qu'une ''petite'' zone industrielle ds laquelle Michelin aura un emplacement de 117 hectares exactement. De nbreuses entreprises sont en cours d'installation et contribuent déjà à
l'économie locale. Donc pourquoi ces attaques envers Michelin seulement ? Même si ns partions, cela ne changerait rien au projet, ns serions juste remplacés par un concurent.
Le chantier lui-m emploi environ 3 000 ouvriers et l'usine en comptera à terme à peu pret autant. De plus, Michelin finance plusieurs opérations (medecin, actions ds les écoles, construction
d'une route...). Que faire de plus ? Certes, un projet d'une telle ampleur va perturber à court terme la vie locale mais pourquoi privilégier une minorité ( on parle de 1 500 familles) au
détriment de tt une région et de plusieurs dizaine de milliers d'emplois ?
Quant à l'impact écologique, indéniable sur la construction, je preciserai juste que Michelin a fait le maximum pr le réduire  ac des modes de production aux dernieres normes. Est-ce qu'on
meurt empoisonnés ds les rues de Clermont, Cholet ou Montceau ? Non, et bien la production la-bas sera encore mieux controlée puisque tt le matériel sera de derniere géneration.
Le site lui-même n'avait pas de particularité écologique, c'était une savane comme ds tt cette région. Je ne vois pas en quoi couper une centaine d'hectare d'herbes, aussi malheureux que ce soit,
va assécher des riviéres.
Pr finir, Il ne s'agit pas de délocalisation puisque la production sera destinée essentiellement au marché poids lourd Indien, ac ds une seconde phase du génie civil et du tourisme à l'horizon
2020. Cette usine sera alimentée en matiére semi-finie dont une partie viendra de France. Donc des retombés directes pr les usines francaises qui fourniront l'usine. Et on a pas fermé d'usine
ailleurs pr ouvrir celle-ci, il s'agit juste logiquement de produire la ou est le marché.
Conclusion, oui, le projet ds son ensemble (et pas juste Michelin) va déranger une minorité mais au final c'est tt une région qui va pouvoir se développer et réduire la pauvreté qui régne,
notament à Chennai.

G.Gente 04/03/2012 19:18



Un droit de réponse d'un
inconnu qui ce fait appelé Jul, qui conteste clairement l'article paru dans l'édition du
28.02.12 du journal le monde, sous la rubrique, Juger les crimes
industriels . http://www.gravurecaoutchouc.com/article-michelin-ne-doit-pas-construire-cette-usine-en-inde-100267397.html


Et qui nous explique en même temps,
qu’il a travaillait sur ce projet et nous apportent, des faits concrets…


Texte intégral de Jul , du 02/03/2012 17h26 ( brut dans l’état
de sa réception ) à vous d’apprécier son commentaire. SIGNER cette
pétition